Quitter un emploi avec de fortes contraintes
et devenir plombier

Devenir plombier

 

J’étais comme agent de sécurité depuis presque 10 ans. J’étais affecté sur un site d’hôpital, mais il m’arrivait aussi de faire des festivals, des concerts.

Avec du travail en horaires décalés, la nuit, le week-end, les jours fériés, c’était devenu compliqué au niveau familial. Je voulais retrouver des horaires plus stables …

Le travail de mon projet

En 2019, je construisais ma maison moi-même. Je me faisais aider par mon beau-frère, plombier chauffagiste. C’est comme ça que j’ai découvert ce métier et j’ai vu que ça m’intéressait. Devenir plombier, créer une salle de bain, un réseau de chauffage, de nulle part, c’est valorisant.

J’ai vraiment débuté mes démarches début 2020. J’ai fait des enquêtes métiers dans plusieurs entreprises. J’ai beaucoup discuté avec mon beau frère qui est dans le métier depuis des année. En revanche, à cause du confinement, je n’ai pas pu faire de stage.

J’ai cherché une formation sur internet En regardant tous les centre de formation du Finistère, j’ai vu que le Greta proposait un CAP Monteur en installation sanitaire, qui d’après mes recherches était mieux reconnu par les employeurs qu’un Titre Professionnel.

Un dossier PTP et une formation pour un nouveau poste en CDI

En parallèle, j’ai découvert Transitions Pro en effectuant des recherches sur internet. J’ai eu rendez-vous avec une chargée d’information qui m’a aidé dans le montage du dossier. Il y avait beaucoup de travail à fournir, notamment sur les perspectives d’emploi.

J’ai déposé mon dossier de demande Projet de Transition Professionnelle début juillet et j’ai obtenu l’accord de financement fin aout 2020.

Je suis entré en formation début octobre 2020 pour 8 mois. J’ai pu suivre 4 stages de durées différentes. Tout s’est bien passé, j’ai trouvé qu’on était bien préparé au métier de plombier.

J’ai obtenu mon diplôme fin mai 2021, avec une promesse d’embauche à la clé (dans une autre entreprise que celles ou j’ai effectué mes stages).

J’ai réintégré mon ancien poste d’agent de sécurité pendant un mois, le temps d’effectuer mon préavis suite à ma démission.

Et depuis juillet 2021, je suis plombier en CDI et tout se passe très bien !

Un conseil pour les personnes qui veulent se lancer ?

 

J’ai aidé un ancien collègue, qui voulait lui aussi se reconvertir. Je lui ai dit qu’il ne fallait pas avoir peur de tout quitter, surtout si le métier visé recrutait.

Ça peut être angoissant de quitter un CDI et de partir dans l’inconnu mais ca en vaut la peine !

 

Cliquez sur l'image pour en savoir plus
Aller à la barre d’outils